Information CAPA

Eclaircissements sur la CAPA de la hors-classe du 28 mai 2019

Certain-es d’entre vous ont reçu un mail du SNETAA-FO concernant la CAPA hors classe du 28 mai, nous souhaitons apporter des corrections quant aux informations diffusées par cette organisation.
1ère correction : Depuis la mise en place du rendez-vous de carrière, ce sont des appréciations qui permettent d’évaluer l’enseignant et non une NOTE. C’est la Rectrice qui décide d’attribuer l’appréciation finale qui correspondra à un BAREME.
2ème correction : Le SNETAA-FO a crié haut et fort que le nombre de promus serait en baisse.

Ce qui n’a pas été le cas puisqu’il est resté le même par rapport aux années précédentes, tant au niveau national que dans notre académie (29 promus). Contrairement à leurs allégations de non respect de la règle fixée par le PPCR « le ratio doit être au moins égal à 15 % pour respecter l’engagement ministériel. », les documents de la CAPA du 29 mai montrent un taux de promotion de 17% (29 promus sur 172 promouvables soit 16,86%).
3ème correction : La FSU, avant la CAPA, avait alerté sur des erreurs concernant l’attribution de points. De ce fait, l’ensemble des rangs étaient faussés. Lors de la CAPA, les barèmes ont été rectifiés, l’administration a bien précisé que les rangs étaient donnés à titre indicatif et ne correspondaient pas à la réalité. Afin de ne pas induire les enseignants en erreur, l’administration a demandé aux organisations syndicales de ne pas transmettre les rangs de ce document. Donc ceux qui vous ont été communiqués par le SNETAA-FO sont erronés.
4ème correction : Pour rappel, avant le PPCR, l’avancement s’effectuait : grand choix : 20,5 ans ; choix : 23,5 et à l’ancienneté : 27 ans.
Qui peut prétendre être passé au grand choix toute sa carrière ? De plus, à chaque passage d’échelon, il fallait prévoir une inspection (ou une évaluation), avec ses problématiques (au minimum 8 inspections sur sa carrière), sans oublier la note qui était attribuée chaque année par le chef d’établissement (pression, menace…).
Depuis le PPCR, la durée de carrière dans la classe normale est de 24 ans (22 ans avec le gain des 2 ans) avec moins de stress, un avancement plus équitable pour l’ensemble des collègues et la garantie pour tous ceux qui ont une carrière complète d’accéder à la hors-classe.
Le SNUEP-FSU combat les nombreuses réformes qui détruisent l’enseignement professionnel et mettent à mal nos conditions de travail. Nous appelons donc les camarades de tous les syndicats à nous rejoindre pour obtenir gain de cause !

CAPA des mutations jeudi 13 juin
Pour tout renseignement concernant le mouvement intra-académique, n’hésitez pas à nous contacter : sa.limoges@snuep.fr

Marie-Thérèse Bodo et Christophe TRISTAN