Temps de travail pour les AESH : baisse de 2h grace aux demandes de la FSU

Une insistance de la FSU qui porte ses fruits : le calcul du temps de travail sera bien abaissé (2h pour un AESH à plein temps)

Cher-e collègue,

nous avions rapporté les blocages de l’administration rectorale lors d’un groupe de travail sur le métier des AESH, le 26 juin à Limoges. L’administration envisageait alors d’écarter la mise en œuvre de la circulaire du 5 juin 2019, alors que celle-ci était favorable, sur certains points, aux AESH.

En effet ce texte distinguait le temps de travail effectif (sur les 36 semaines de l’année scolaire) et le mode de calcul de celui-ci, sur 41 semaines, permettant d’abaisser le temps de travail des AESH : au lieu de faire le calcul comme antérieurement sur la base de 39 semaines (1607/39 soit 41h et 12 mn), il le prévoyait sur 41 semaines (1607/41 soit 39h 12 mn). Cette circulaire prenait enfin partiellement en compte notre revendication syndicale d’intégrer le travail invisible dans le travail effectif des personnels.

Face au blocage, nous avons donc immédiatement adressé une lettre à la rectrice.

Moins de 24 heures plus tard, la réponse du rectorat arrivait positivement : le calcul du temps de travail sera fait sur 41 semaines.

Dans une période où le ministère de l’Éducation mène la vie dure aux personnels et au service public d’Éducation, l’insistance de la FSU dans l’académie de Limoges a permis de défendre les droits des AESH.

Restez cependant vigilants, au moment où vous signerez les avenants aux contrats ou les nouveaux contrats à la rentrée scolaire : la référence aux 41 semaines doit y figurer explicitement.

Restons mobilisé-es ensemble pour gagner de nouveaux droits.

Le collectif AESH de la FSU (SNES, SNUIPP, SNUEP),