PROJETS DE PROGRAMMES DE BAC PRO

AFFAIBLISSEMENT ET
NÉCESSITÉ DE MOYENS HORAIRES

Après adoption par le Conseil supérieur des programmes (CSP) et validation par la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO), les projets de nouveaux programmes d’enseignement général pour les classes de 1re et de terminale ont été mis en ligne. Pendant 2 semaines seulement, le ministère organise une consultation de la profession par internet.
Une nouvelle fois, le ministère ne créée pas les conditions d’un réel échange avec les professeur·es de lycée professionnel. Le peu de temps accordé alors qu’ils et elles sont déjà surchargé·es par la mise en place de la réforme ainsi que les modalités mêmes de consultation laissent peu de doute quant au peu de cas fait par la DGESCO des remarques et propositions des collègues. Ce fut déjà le cas pour les programmes de CAP et de 2de et force est de constater que les projets de programmes n’ont pas pris en compte les remarques et suggestions déjà émises il y a plus de 6 mois. Continuer la lecture de PROJETS DE PROGRAMMES DE BAC PRO

Rassemblement le 6 novembre – Nous exigeons des actes suite au malaise, à l’émotion et à la colère exprimés par les personnels.

Monsieur le Ministre, nous exigeons des actes !

Rassemblement le mercredi 6 novembre à 14 h 30 devant l’inspection académique à Limoges.

Le mercredi 6 novembre est le jour du CHSCT ministériel convoqué après le suicide de notre collègue Christine Renon.

Le communiqué intersyndical :

Nos organisations syndicales, FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT, FERC-CGT et SUD-Education ont adressé, le 8 octobre dernier, un courrier au Ministre de l’Education nationale à ce jour sans réponse. Elles lui demandaient des actes suite au malaise, à l’émotion et à la colère exprimés par les personnels après l’acte dramatique de Christine Renon.

C’est pour exprimer fortement nombre de revendications que ces organisations syndicales appellent à faire du 6 novembre prochain une journée de mobilisation (rassemblements, conférences de presse, demandes d’audience…).
Elles demandent :
• une réelle amélioration des conditions de travail des directeurs et directrices d’école, des enseignant-es et de tous les personnels qui font vivre les écoles, les établissements et les services ;
• une meilleure reconnaissance de leurs professionnalités ;
• des mesures pour garantir la santé, la sécurité et le bien-être au travail et le développement des services de médecine de prévention ;
• une organisation moins verticale et moins injonctive des écoles, établissements et services. L’organisation d’un travail plus collectif et à des rythmes plus respectueux de la qualité de vie au travail ;
• les moyens utiles indispensables au bon fonctionnement des écoles, des établissements et des services ainsi que les créations d’emplois nécessaires pour l’ensemble des personnels.
Enfin, ces organisations syndicales dénoncent, une nouvelle fois, la suppression programmée des CHSCT qui aggravera la prise en charge de celles et ceux qui sont en souffrance.

MOTION conseil national octobre 2019

Suicides et souffrance au travail :
plus jamais ça !

Les suicides qui ont eu lieu depuis la rentrée ont provoqué beaucoup d’émotion et de colère dans l’ensemble de la communauté éducative. Le conseil national du SNUEP-FSU, réuni le 8 octobre, exprime ses plus sincères condoléances aux familles, aux proches et aux collègues qui les côtoyaient.
Chaque victime a explicitement dénoncé des conditions de travail dégradées et les pratiques managériales dont certaines relèvent du harcèlement et de l’abus de pouvoir qu’elle subissait.

Continuer la lecture de MOTION conseil national octobre 2019