Inscription examen CAPPEI + conditions d’obtention CAPPEI

Une session d’examen en vue de l’obtention du Certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive (CAPPEI) sera ouverte 08 Avril 2021 au 06 Juillet 2021 inclus.

inscriptions du Lundi 16 Novembre 2020 à partir de 12 heures au Mercredi 16 Décembre 2020 inclus.

Télécharger (PDF, 105KB)

Modalités d’obtention du Certificat d’Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l’Education Inclusive

Vous êtes titulaires du 2 CA-SH
Vous pouvez obtenir le CAPPEI en vous présentant à l’épreuve 3.
- Vous étiez affecté, à la date de parution du décret n°169 du 10 février 2017, dans un établissement scolaire, dans un établissement et service accueillant des élèves en situation de handicap, en grande difficulté scolaire ou malades.
- Vous n'êtes pas titulaire du 2 CA-SH


Vous pouvez obtenir le CAPPEI en vous présentant uniquement à l’épreuve 1.
(Mesure transitoire pendant une durée de 5 ans)

Vous n'étiez pas affecté, à la date de parution du décret n°169 du 10 février 2017, dans un établissement scolaire, dans un établissement et service accueillant des élèves en situation de handicap, en grande difficulté scolaire ou malades.
- Vous n'êtes pas titulaire du 2 CA-SH

Pour obtenir le CAPPEI, vous devez vous présenter aux épreuves 1, 2 et 3.

compte-rendu rencontre avec la région du 5 novembre 2020

La co-secrétaire de la  FSU NA a assisté à la concertation entre le président  de région et les syndicats patronaux et représentants des salariés le Jeudi 5 novembre 2020. Dans le même temps, une délégation constituée des représentant.es des syndicats de l’éducation de notre fédération a rencontré en  visio M. Nembrini, président adjoint, et les élus de l’exécutif  Régional ( questeur, transport) en lien avec l’éducation. 
En préambule, M. Nembrini, s’est dit touché par  la déclaration des organisations syndicales au CAEN de Limoges et  a exprimé son attachement au métier de l’enseignant.e, “qui est la représentation de la république devant les élèves et donc l’incarnation de celle-ci pour les jeunes” et a souligné le caractère symbolique de l’assassinat de Samuel Paty. Il propose que les personnels soient associés à la réflexion autour d’un hommage régional qui pourait être fait à notre collègue. 

Continuer la lecture de compte-rendu rencontre avec la région du 5 novembre 2020

Alerte sociale déposée par les syndicats FSU second degré : SNUEP, SNES et SNEP

Paris, le 5 novembre 2020

à Monsieur le directeur général des ressources humaines Ministère de l’Education nationale

Monsieur le Directeur,

Alors que dans un grand nombre d’établissements les personnels sont mobilisés depuis le 2 novembre en raison d’une mise en œuvre insuffisante des mesures sanitaires, alors que dans les cas les plus graves ils exercent leur droit d’alerte et le cas échéant de retrait, conformément aux dispositions de la loi 2008-790 du 20/08/2008, nous avons l’honneur de vous notifier les motifs qui nous conduisent à déposer une alerte sociale parallèlement au dépôt d’un préavis de grève national pour les personnels enseignant·es du 2nd degré, d’éducation, de surveillance, les accompagnant·es des élèves en situation de handicap et les psychologues de l’Éducation nationale exerçant dans les établissements scolaires et les établissements spécialisés, à compter du lundi 9 novembre 2020 jusqu’au vendredi 18 décembre 2020 inclus.
Continuer la lecture de Alerte sociale déposée par les syndicats FSU second degré : SNUEP, SNES et SNEP

En grève le mardi 10 novembre, pour obtenir un plan d’urgence ambitieux

La priorité du service public d’éducation doit être de maintenir les établissements ouverts car une nouvelle fermeture aurait des conséquences scolaires et sociales dramatiques. Mais en ne débloquant aucun moyen supplémentaire et en subordonnant la mise en œuvre des gestes barrière à un « si c’est possible », le ministre de l’éducation met en péril la continuité de l’enseignement.

Priorisant une stratégie communicationnelle au détriment de mesures rigoureuses et concrètes, il soumet les personnels à des consignes contradictoires angoissantes, épuisantes et qui désorganisent les établissements.
Continuer la lecture de En grève le mardi 10 novembre, pour obtenir un plan d’urgence ambitieux

Personnes vulnérables : retour des conditions du mois de mai 2020

AUTORISATION D’ABSENCE POUR PERSONNE VULNERABLE

Le juge des référés du Conseil d’Etat, par une décision du 15 octobre 2020, a suspendu les articles 2, 3 et 4 du décret du 29 août 2020 qui restreignaient à quatre au lieu de onze les critères permettant d’identifier les personnes vulnérables placées en télétravail ou bénéficiant d’une autorisation spéciale d’absence.

En conséquence ce sont les dispositions antérieures qui s’appliquent (décret du 05 mai 2020). La circulaire ministérielle du 14 septembre, dont une partie concerne les personnes vulnérables, est désormais caduque.

Vous êtes donc considéré de nouveau comme vulnérable si vous vous trouvez dans l’une des onze situations suivantes :

Continuer la lecture de Personnes vulnérables : retour des conditions du mois de mai 2020

Gestion de la crise et EPLE : Motion à présenter en Conseil d’administration

Cette rentrée est marquée par la colère et de vives critiques des personnels contre le ministre et son protocole qui n’a de “renforcé” que le nom. Non seulement certaines préconisations, comme un nettoyage plus régulier des locaux, ne peuvent s’appliquer par manque de personnels mais rien n’est proposé pour mettre en œuvre le geste barrière considéré comme le plus protecteur : la distanciation physique.

Ci-dessous un exemple de motion à déposer au CA :

Télécharger (DOCX, 17KB)

DISPARITION DES DIPLÔMES INTERMÉDIAIRES ET SUPPRESSION DU BEP

ENCORE UNE ILLUSTRATION DES INCOHÉRENCES MINISTÉRIELLES

Malgré son rejet par le Conseil Supérieur de l’Éducation en mars dernier, un décret publié le 22 octobre supprime le BEP, ainsi que l’obligation d’inscrire les élèves de 1re bac pro aux diplômes intermédiaires dès la session de juin 2021. Ceux-ci sont remplacés par une attestation qui n’intégrera pas le Registre National des Certifications Professionnelles.
Continuer la lecture de DISPARITION DES DIPLÔMES INTERMÉDIAIRES ET SUPPRESSION DU BEP

Rentrée du 2 novembre 2020, rendre hommage à S. Paty et exiger la sécurité sanitaire

La décision autoritaire du ministre de sacrifier l’hommage à notre collègue Samuel Paty est un véritable scandale.  La réduire à une minute de silence, qui plus est, seul·e dans nos classes relève d’un mépris affiché pour nos professions.

Le SNUEP-FSU appelle l’ensemble de personnels à maintenir l’organisation de cette journée telle qu’elle a été prévue initialement et prévenir dès maintenant leur direction. Un préavis de grève est déposé pour soutenir et protéger toutes les équipes dans leur démarche vis-à-vis des directions qui refuseraient de la maintenir.

Continuer la lecture de Rentrée du 2 novembre 2020, rendre hommage à S. Paty et exiger la sécurité sanitaire

La crise sanitaire ne s’arrête pas à la porte des lycées professionnels

SNUEP_FSUlogoitalHD.png

COMMUNIQUÉ
Paris, le 30 octobre 2020

Le gouvernement a décidé de maintenir les lycées professionnels, SEP, SEGPA et EREA ouverts en cette période de re-confinement national.

Alors que cette deuxième vague était inéluctable, le SNUEP-FSU a plusieurs fois interpellé le ministère pour anticiper les scénarios. Mais nos demandes sont restées lettres mortes, le ministre persistant à scander qu’il était prêt. Lui peut-être, mais pas l’Éducation nationale.

Continuer la lecture de La crise sanitaire ne s’arrête pas à la porte des lycées professionnels

Assassinat de notre collègue Samuel Paty

Deuil, recueillement et solidarité

Communiqué de presse
Paris, le 17 octobre 2020

Un professeur d’histoire-géographie dans un collège des Yvelines a été assassiné hier vendredi après-midi. Ce meurtre fait suite à un cours de l’enseignant sur la liberté d’expression, utilisant des caricatures.
Les organisations syndicales de l’éducation expriment leur effroi face à ce crime. Elles adressent leurs sincères condoléances aux proches, aux collègues, aux élèves, à la famille de notre collègue. L’heure est au deuil, au recueillement et à la solidarité.
S’attaquer à un enseignant, c’est s’attaquer à l’école qui est un lieu de construction d’un savoir critique, de rencontre de l’autre, de la formation de futur-e-s adultes libres et éclairé-e-s. Nos organisations réaffirment leur attachement à la liberté d’expression,
condition nécessaire à l’émancipation, et appellent à éviter toute instrumentalisation de ce drame.
Les organisations appellent les personnels à rejoindre massivement les initiatives prévues localement ce dimanche 18 octobre.

Télécharger le communiqué

Nous appelons à un rassemblement en mémoire de notre collègue
demain dimanche 18 octobre à 15h
à Limoges place de la République
à Guéret devant la préfecture
à Ussel devant le collège Victor Hugo
à Tulle devant la cité administrative
à Brive devant le lycée D’Arsonval

Soyons nombreux-ses à nous mobiliser contre la haine et pour la liberté d’expression.